Pet parent area
Vous êtes maintenant dans la section du site réservée aux propriétaire d'animaux de compagnie de compagnie. Si vous êtes un vétérinaire, veuillez visiter notre section vétérinaire afin d'obtenir la meilleure expérience visiteur possible.
Accéder à l'espace vétérinaire

Traitement des allergies des chevaux

Parlons du traitement des allergies

Le seul traitement qui peut renforcer le système immunitaire de votre cheval afin qu’il ne réagisse plus aux allergènes environnementaux est l’immunothérapie (également appelée immunothérapie spécifique aux allergènes). Le traitement par immunothérapie est un traitement sur mesure pour votre cheval et vise à empêcher les symptômes d’allergie d’affecter sa santé, son confort et sa qualité de vie en général. Il est également sans dopage, ce qui est important pour les chevaux de sport.

Immunothérapie

L’immunothérapie consiste à injecter de très petites quantités des allergènes auxquels votre cheval est allergique sous la peau (sous-cutanée). La quantité est faible au départ, mais elle augmente sur plusieurs mois pour obtenir une dose d’entretien efficace.

L’un des grands avantages de l’immunothérapie est qu’elle ne nécessite qu’une seule injection par mois. L’objectif est de rendre le système immunitaire de votre cheval moins sensible (ou totalement insensible) aux allergènes, afin que la réaction allergique et donc les symptômes diminuent ou disparaissent.

L’immunothérapie est efficace et pour une utilisation à long terme et devra être administrée tout au long de la vie de votre cheval.

Comment démarrer l’immunothérapie?

Avant de commencer ce traitement, il est important que votre cheval soit à l’aise et que ses symptômes soient maîtrisés. Si ce n’est pas le cas, une médication symptomatique à court terme peut aider, et votre vétérinaire vous donnera des conseils sur les options les plus appropriées.

Le volume de la première dose est de 0,2 ml, et le volume est progressivement augmenté sur des intervalles plus longs jusqu’à un maximum de 1,0 ml. Si ce programme de traitement est trop rapide pour votre cheval, votre vétérinaire pourra vous conseiller sur la manière de l’adapter.

Une fois la dose d’entretien de 1 ml atteinte (après 13 semaines), les injections doivent être poursuivies à intervalles mensuels. Cet intervalle peut également être ajusté, en fonction de la période de temps qui permet le meilleur contrôle des symptômes. Pour déterminer si un ajustement est nécessaire, vous pouvez utiliser le Journal de Traitement l’immunothérapie, dans lequel vous pourrez garder une trace des doses administrées, noter les symptômes et ajouter des commentaires.

Que faut-il attendre de l’immunothérapie ?

Chaque cheval réagit différemment à un médicament donné, mais l’immunothérapie a fait ses preuves et présente un taux d’efficacité très élevé. Environ 84 % des chevaux présentent une amélioration après le début du traitement, et la plupart d’entre eux présentent une amélioration après quelques mois. Il faut parfois jusqu’à 12 mois pour obtenir des résultats.

Un très petit pourcentage peut ne montrer qu’une très faible amélioration. Si cela s’applique à votre cheval, la collaboration étroite avec votre vétérinaire est importante, car d’autres facteurs sont susceptibles d’être impliqués dans l’absence d’amélioration, comme les parasites, l’allergie alimentaire ou les infections cutanées secondaires. C’est pourquoi il est important de prévoir un suivi régulier, surtout pendant la première année de traitement. Il peut parfois être nécessaire de modifier le dosage et les intervalles entre les injections. Il peut parfois être utile de refaire le Test Sanguin NextEQ, surtout si vous soupçonnez que votre cheval a développé une nouvelle allergie.

Si votre cheval suit l’immunothérapie et que vous n’obtenez pas les résultats que vous attendez, vous pouvez utiliser notre formulaire de rappel et nous contacterons votre vétérinaire pour lui fournir une assistance concernant les soins de votre cheval.

Immunothérapie Sublinguale

Si votre cheval a horreur des aiguilles, ou s’il n’a pas bien répondu aux injections, ou si vous préférez un dosage quotidien, vous pouvez choisir une autre méthode d’administration de l’immunothérapie, qui consiste à la vaporiser dans la bouche de votre cheval, dans l’espace entre la gencive et la joue.

Topiques et suppléments

D’autres produits peuvent être très bénéfiques en combinaison avec l’immunothérapie. Les compléments alimentaires peuvent favoriser une peau plus saine et améliorer la barrière cutanée. Il s’agit notamment de compléments d’acides gras essentiels, ou de produits topiques tels que les shampoings, les sprays et les lingettes.

Se baigner dans l’eau aide à soulager les démangeaisons et à éliminer les allergènes environnementaux de la peau de votre cheval, mais il est important de choisir le bon shampooing.- En savoir plus sur les produits et compléments topiques

Lire la suite

Réduire l’exposition aux allergènes

Vous pouvez également essayer de réduire autant que possible l’exposition de votre cheval aux allergènes, en utilisant des répulsifs pour insectes ou un spray neutralisant les allergènes comme Pet’s Relief Allergone.

Ce spray neutralise les allergènes des acariens de la poussière domestique et réduit l’exposition aux allergènes de la poussière en général. Il offre une protection et une efficacité prouvées pendant 5 mois après une seule application. – En savoir plus ici

Nous fournissons des informations complètes sur les allergènes spécifiques et les mesures que vous pouvez prendre pour réduire l’exposition / diminuer les symptômes.

Lire la suite

Médicaments symptomatiques à court terme

Si votre cheval souffre beaucoup, le recours aux stéroïdes est une bonne solution à court terme pour contrôler les démangeaisons. Ils sont efficaces surtout dans les premiers temps, lorsque votre vétérinaire essaie encore de déterminer si l’allergie est à l’origine du problème, ou lorsqu’il commence un traitement d’immunothérapie.

Les stéroïdes ne traitent toutefois pas l’allergie elle-même, ce qui signifie que votre cheval continuera à souffrir d’allergies et que son système immunitaire réagira toujours aux allergènes; vous ne remarquerez tout simplement plus les symptômes. Cette situation peut créer de graves problèmes à long terme, car d’autres maladies peuvent apparaître dont le principal symptôme est la démangeaison ou le grattage, notamment les infections de la peau. Vous ne serez pas en mesure de remarquer que quelque chose d’autre ne va pas et l’état de votre cheval pourrait alors empirer. En outre, les stéroïdes entraînent des effets secondaires et sont considérés comme un dopant pour les chevaux de sport.